Petit à petit, ce qui n'était qu'un  plaisir est devenu une passion  qui augmente au fil du temps, doucement mais sûrement. Rien de vraiment fulgurant puisqu'il m’aura fallu 20 ans pour m'intéresser réellement au Bergers des Pyrénées.

 

Premier Berger des Pyrénées en 1990 avec Emma BP LOF fauve trouvée dans les petites annonces! Cette petite chienne n’a jamais été sociabilisée et ne s’est jamais habituée à moi ni à l’appartement. Après 2 fugues, j’ai proposé à ma sœur de la prendre chez elle pour voir si son comportement pouvait changer. Peu de temps après, il était décidé qu’elle resterait chez elle et ce fut le cas pendant 14 ans.

Je n’ai pas renoncé pour autant et,  quelques temps plus tard, Eclaire BP LOF fauve de 6 mois est arrivé à la maison avec un caractère déjà bien trempé, et de nouveau un problème de sociabilisation. Autant il était des plus fidèles compagnons, autant les inconnus devaient montrer patte blanche avant de pouvoir l’approcher.

Ensuite nous avons eu Uty non LOF fauve avec ses petits défauts mais qu’importe ! Puis vint Chiva des Drayères, arlequine, qui m’a fait découvrir le milieu du Berger des Pyrénées, les expositions et surtout l’envie d’aller plus loin et c’est aussi d’une certaine façon grâce à elle qu’Elite des Drayères ‘’la noiraude’’ a débarqué à la maison. Chacune d’entre elles a apporté une pierre à l’édifice.

 

Aujourd’hui me voici sur ce site avec l’envie d’apporter aussi un petit quelque chose à cette race mais ça c’est l’avenir qui nous le dira.​



​​​Mes Bergers des Pyrénées disposent d’un grand espace pour se défouler mais vivent et dorment à la maison. C’est dans cet esprit familial que je souhaite les élever ainsi que leurs futures progénitures. Chose possible avec 6 BP. Concernant la reproduction, le club de race a donné une ligne de conduite pour plus de transparence sans pour autant en faire une obligation. Je vais donc suivre ses recommandations. Mes reproducteurs sont radiographiés pour la dysplasie et les tests ADN sont pratiqués. Je considère comme  normal que vous ayez des garanties sur l’état de santé et les origines du chiot que vous allez accueillir .​



Toutefois la nature est ce qu’elle est, ne l’oublions pas.



Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Des Terres du Kerala Miramas ( Bouches du Rhône )